Un masque illuminateur à l’argile

Un masque illuminateur à l’argile

Ce que j’aime avec les argiles, c’est leur facilité d’utilisation et leur polyvalence en plus de leurs propriétés purifiantes, reminéralisantes et adoucissantes. Elles sont parfaites pour des gens pressés qui n’aiment pas prendre trop de temps à fabriquer et surtout à faire des calculs pour les dosages.

Ces derniers temps je n’ai pas eu beaucoup de temps pour fabriquer quoique ce soit. Il me faudrait des journées de 30h pour au moins arriver à bout de tout ce que j’ai accumulé comme retard. 24h et l’on doit tout caser dans ce temps. C’est bien à cela que ça sert de mettre des priorités et puis au final si l’on regarde bien il y a des choses qui peuvent bien attendre encore quelques jours voire semaines…

Me voilà donc avec un teint terne et fatigué au retour des vacances (qui n’en étaient pas vraiment hein) de décembre.

Rien ne m’a fait plus plaisir que de retomber sur un fond d’argile violette qui me restait dans un placard. Ni une, ni deux, j’en ai fait un masque avec de la glycérine et de l’hydrolat de lavande. Pour complexifier un peu la chose, j’ai ajouté un peu de poudre d’orange (ma nouvelle obsession que je mets partout). L’hydrolat de lavande aurait pu être remplacé par de l’eau mais il m’en restait un fond à finir. Appliqué après démaquillage pendant 5 minutes (j’ai rincé sous la douche), ce masque a redonné un coup de peps à mon teint. Tellement contente que je suis restée quelques minutes à m’observer et sourire béatement (il en faut pas plus pour me rendre heureuse).

La texture est vraiment douce et crémeuse, facile à appliquer et sent bon la lavande et la poudre d’orange. Oh et cette senteur exquise (même pas fait exprès). La recette est si ridiculement simple que je me demandais si ça valait la peine d’en faire un article.

Pour les proportions argile/poudre d’orange/hydrolat, faites un peu comme vous le voulez, l’essentiel est d’avoir une consistance de pâte. Le mien je l’ai fait au pif, c’est ce qu’il me plaît avec l’argile.

La glycérine est optionnelle mais j’aime bien en mettre dans mes masques car je trouve qu’elle apporte encore plus de douceur et d’hydration. Si vous décidez d’en ajouter, ne dépassez pas 10% du poids final du masque

Comme, il n’y a pas de conservateur, il faudra le conserver au frais et rapidement (je les garde 4-5 jours au frigo sans problème). Attention à n’en pas faire en trop grande quantité, on a vite la main lourde 🙂 Pour remplir 1/3 de mon pot de 100g j’ai mis à peu près 2 cuillères à soupe d’argile et 1 cuillère à soupe de poudre d’orange.

Si vous voulez en savoir plus sur les argiles, je vous renvoie à l’article que j’avais écrit à ce sujet: ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published.