Une routine visage du soir minimaliste

 

DSC_0020Chaque semaine j’anime des ateliers de fabrication de cosmétiques naturelles. Et peu importe le thème abordé, on finit toujours par me demander quelle routine visage ou cheveux je conseille quand on veut prendre soin de sa peau grasse, mixte ou sèche. Idem pour les cheveux.

Du coup, je me suis dit que ce serait bien d’écrire un article où je résumerai tout cela. Dans mon utilisation de produits au quotidien, je suis plutôt très minimaliste, je n’aime pas trop avoir beaucoup de produits à la fois. Je mise surtout sur la polyvalence de mes huiles, argiles etc. J’ai aussi une grande préférence pour les produits bruts et très peu transformés. Et qui dit produits bruts, dit aussi packaging peu attractifs (voir inexistant), et des senteurs très très brutes. Vous voilà prévenues ^^

Pour la petite histoire

Durant mon adolescence j’ai eu de l’acné au visage. Pas une acné sévère au point de prendre divers traitements mais un visage qui avait constamment des boutons. Cela me complexait énormément, je rêvais d’avoir une peau nette, lisse avec un grain de peau fin et un teint uniforme. J’avais la peau terriblement grasse. Vous n’imaginez pas ma joie lorsque j’ai découvert l’univers des fonds de teint matifiant bourrés de silicone… Un plaisir d’avoir une peau matte mais une vraie horreur sur le long terme. J’ai eu recours à beaucoup de produits vendus en pharmacie et parapharmacie (en qui je plaçais toute ma confiance). Quelle déception! Les premiers jours la peau était super et puis après elle redevenait pire qu’avant. Ensuite, je suis tombée dans les produits naturels, qui me correspondait plus d’un point de vue éthique (ado, cela me passait complètement au-dessus de la tête). Mais ce n’était pas la panacée non plus car il me manquait une chose, c’était de savoir exactement comment les utiliser. Un produit naturel, même bio, s’il ne convient pas à votre peau, vous décevra tout autant que les produits conventionnels. Je vous passe le pourquoi du comment j’en suis arrivée à ne choisir que ces éléments qui constituent ma routine. Il m’arrive bien évidemment de changer de produits, d’utiliser des produits finis, mais j’en reviens toujours à cette routine. Elle peut être adoptée par tous les types de peaux mais les ingrédients sont à adapter. 

La routine que je vais vous présenter est simple et efficace. Je n’utilise que de l’argile, de l’huile végétale, des hydrolats, un nettoyant visage sans savon et crème visage (fabrications perso que je propose en atelier d’ailleurs), un savon saponifié à froid, du liniment.

Phase démaquillage

Etape très importante à ne pas négliger. J’utilise soit du liniment (voir la recette ici) soit de l’huile végétale (voir cet article sur le choix de l’huile en fonction de votre type de peau)

Phase nettoyage

J’utilise en alternance soit de l’argile blanche, soit mon nettoyant visage sans savon soit un savon saponifié à froid (attention au choix de votre savon, ils ne se valent pas tous malheureusement).

Puis j’enchaîne avec un hydrolat en pulvérisation directe sur le visage (le top du top) ou tout simplement sur un disque de coton. Cette étape est importante car elle permet de rééquilibrer le pH de la peau car le savon est basique.

Pour le choix de l’hydrolat vous pouvez par exemple utiliser

  • Peaux grasses et mixtes: bambou, menthe poivrée…
  • Peaux sèches : lavande, rose, camomille…

Phase hydratation

J’utilise soit de la crème hydratante (faites attention à la compo pour ne pas que ce soit contreproductif) soit une huile végétale (voir cet article sur les huiles végétales). Les peaux sèches peuvent même mettre les deux c’est-à-dire d’abord la crème hydratante et ensuite une huile végétale.

Cette routine est vraiment simple et très efficace! Aujourd’hui, ma peau ne brille plus comme auparavant. Mon grain de peau n’a pas changé, c’est impossible d’ailleurs. Je porte de moins en moins de maquillage d’ailleurs, mais faut pas déconner non plus, je mets toujours un peu de poudre pour unifier le teint et donner bonne mine. Les tâches d’acné disparaissent et ça grâce à mon sérum superpuissant (je vous donnerai la recette)

DSC_0025

Publicités

Recette du démaquillant ultra efficace (utilisé aussi comme nettoyant pour fesses de bébé)

Dis comme ça, le titre de l’article n’est pas très vendeur. Parler du nettoyage des fesses de bébé en même temps que son nettoyant visage, comment dire…

Oui mais là je vous parle du plus costaud et plus doux des démaquillants, celui qui vient à bout des plus rebels et tenaces des mascaras et qui à la fois prend soin de votre peau. Le M. Propre des démaquillants, en quelque sorte!

Assez de suspense de comme ça, je vous livre donc la recette du liniment oleo-calcaire.

La recette est tellement simple, qu’elle est à la portée de n’importe quelle flemmarde personne pressée. Si si, 2 ingrédients, on touille et on balance dans une bouteille. Simple et efficace!

En quelques mots:  le liniment oleo-calcaire est un mélange d’huile végétale et d »eau de chaux (mélange de chaux dans de l’eau). Si vous avez encore les souvenirs de vos cours de chimie, c’est un peu la même réaction de saponification à froid que l’on a avec le savon.  Huile + base = savon.

La recette

Ingrédients pour 100g :

  • 50g d’eau de chaux
  • 50g d’huile végétale

On part donc sur un mélange 50/50 d’huile et d’eau de chaux. Pour doser, vous pouvez utiliser un simple bécher. Vous mélangez (les deux phases forment un lait) et versez dans une bouteille que vous aurez préalablement désinfectée. Et le tour est joué.

Quelle huile choisir?

Si la recette est simple, le choix de l’huile peut se révéler un peu plus compliqué.

D’abord, sachez qu’il faut une huile de très bonne qualité. Donc si vous pensiez utiliser une huile qui dort dans le placard de votre cuisine et dont vous souhaitiez vous débarrasser, c’est une fausse bonne idée.

L’huile végétale la plus polyvalente est celle de sésame. Bon j’avoue qu’il faut aimer son petit côté huile de friture mais cela reste léger. On conseille de prendre des huiles végétales dont l’indice de saponification est proche de celui de l’huile d’olive. Vous retrouverez donc ces huiles: chanvre, sésame, abricot, argan, avocat, nigelle…

Comment l’utiliser?

Avant chaque utilisation, pensez bien à remuer la bouteille pour bien homogénéiser la préparation. Versez sur un disque de coton et procédez comme avec votre démaquillant habituel. Le liniment étant basique, vous pouvez ensuite utiliser un hydrolat pour rééquilibrer le pH de votre peau.

 

 

 

 

 

 

5 conseils à savoir quand on passe aux produits naturels

 

dsc_7387

Les produits naturels ne marchent pas sur moi! Voilà une phrase que j’entends souvent autour de moi quand je parle des produits naturels.  Beaucoup de personnes en sont déçus, trouvent qu’ils ne sont pas efficaces et qu’ils peuvent même avoir l’effet inverse. Cheveux gras, boutons sur le visage et j’en passe! Pourtant, l’intention est bonne :utiliser moins de composés chimiques et faire un geste pour la planète. Et puis l’on se dit que si c’est naturel, ça doit forcément faire du bien à notre corps, n’est-ce pas ?

Je me rappelle de mes débuts, lors de mon passage aux produits naturels, eh ben, ce ne fut pas facile du tout. Tout d’abord, les méthodes d’application, les textures et les senteurs sont vraiment différentes, en plus, cela prend du temps et tout le monde sait qu’aujourd’hui plus personne n’en a.  Puis, il faut trouver les bons produits, shampoing, après-shampoing, soins démêlants, maquillage, crème hydratante… la liste est longue.

Côté cheveux, j’ai eu au départ beaucoup de mal à les avoir hydratés, en bonne forme et qu’ils soient facilement malléables. Côté visage, l’acné et le sébum ne m’ont laissé peu de répit. Il y a eu beaucoup de tentatives et de ratés. Mais il ne faut pas le voir comme un échec car au final on apprend à vraiment connaître son corps.

Aujourd’hui, j’ai une « routine beauté » plutôt minimaliste: de l’huile végétale en guise de démaquillant, de l’argile pour nettoyer le visage en douceur, du gel d’aloe vera, des hydrolats et un peu d’huile végétale pour hydrater la peau. Pour les cheveux, je ne lave mes cheveux que de temps en temps avec un mélange de shikakai et de rhassoul, je les hydrate quotidiennement avec de l’eau et de la glycérine et scelle l’hydration avec un baume pour cheveux. Je n’ai, désormais, plus besoin d’après-shampoing et cela réduit considérablement la durée sous la douche 🙂

Avec le recul, voici les conseils que je peux donner (en espérant que cela vous aide et vous encourage à persévérer)

Conseil n°1: Ne pas se décider sur un coup de tête 

Avant de vous couper les cheveux, changer de mode de vie ou de faire la razzia dans votre salle de bains, prenez bien le temps de réfléchir au moment où vous le ferez. Ne le faites pas si vous êtes dans une mauvaise période (coup de blues, stress, etc.) et soyez sûre de votre de choix. Vous avez décidé de vous couper les cheveux? Faites-le pendant vos vacances et essayez de trouver des coupes de cheveux faciles à faire (pensez à tous ces matins où vous n’aurez pas envie de passer plus d’une heure dans votre salle de bain).

Conseil n°2: Procéder petit à petit

Vous ne voulez utiliser que des produits naturels? Dans l’euphorie du moment, ne jetez pas tous vos anciens produits à la poubelle (je parle en connaissance de cause). Planifiez leur remplacement et essayez d’alterner avec des produits naturels. Pour mes cheveux, j’avais racheté des anciens shampoings et j’alternais avec les poudres ayurvédiques.

Conseil n°3: Etre conscient(e) de l’existence d’une phase de « rejet » pour les produits naturels

Aussi surprenant que cela puisse paraître, notre corps peut dans un premier temps rejeter les produits naturels. La pilule est plus facile à avaler quand on le sait d’avance ^^.

Cela peut se traduire par exemple par des cheveux qui graisseront davantage et plus rapidement ou encore des boutons sur le visage. Le corps a une certaine inertie et peut continuer à se comporter de la même façon qu’avec les produits chimiques (qui sont en majorité plus agressif que les naturels), jusqu’à ce qu’il « comprenne » qu’il n’est plus agressé. Il faut lui laisser le temps de se débarrasser des produits chimiques accumulés. La durée varie d’une personne à une autre, pour ma part cela a pris quelques semaines pour mon visage.

Conseil n°4: Utiliser des produits de qualité et qui vous sont adaptés 

Votre amie vous a parlé de tel produit qui a fait des miracles sur sa peau et vous le conseille? Attention, si votre amie a la peau sèche et vous la peau grasse, il risque d’y avoir un problème. Il faut utiliser des produits adaptés à votre type de peau et de cheveux. Utilisez toujours des produits de qualité et si possible bio. Vous avez lu un article sur les miracles de l’huile de chanvre et vous voulez utiliser une vieille bouteille qui a trainé dans vos placards depuis quelques années? Mauvaise idée.

Conseil n°5: Persévérer

Patience, vous allez voir les effets escomptés. Cela se mérite et le jeu en vaut vraiment la chandelle. Il peut être utile de tenir un journal de bord dans lequel vous notez les soins que vous vous appliquez et les résultats (un peu fastidieux mais cela permet de se rendre mieux compte des produits qui vous sont le plus adaptés).

Bien entendu, si un produit vous donne des irritations, des plaques, des rougeurs ou tout autre désagrément, arrêtez-le tout de suite, peu importe qu’il soit naturel ou pas.

Souhaitez-vous aussi partager vos expériences avec les produits naturels?

<a data-pin-do= »buttonBookmark » data-pin-tall= »true » data-pin-lang= »fr » data-pin-round= »true » data-pin-save= »false » href= »https://fr.pinterest.com/pin/create/button/ »><img src= »//assets.pinterest.com/images/pidgets/pinit_fg_en_round_red_32.png » /></a>