Comment connaître son type de peau?

Comment connaître son type de peau?

C’est une question que l’on me pose très régulièrement lors de mes ateliers. Si j’ai des boutons, cela veut-il dire que j’ai une peau acnéique et grasse? J’ai la peau grasse et sèche en même temps, est-ce possible?

Connaître son type de peau est d’une importance capitale car c’est bien en fonction de ce paramètre que vous choisirez des produits adaptés.

Il existe 4 grands types de peau: grasse, sèche, mixte et normale. Vous vous demanderez probablement pourquoi je ne mentionne pas les peaux déshydratées ou réactives? Ces dernières sont plutôt considérées comme des états passagers de la peau. Par exemple, si vous travaillez dans un bureau avec de la clim ou dans votre salon juste en face de votre cheminée (mon petit plaisir) il y a fort à parier que votre peau va en subir les conséquences et se déshydrater. Donc théoriquement même si vous avez une peau grasse, il se peut qu’elle soit déshydratée à cause d’un élément extérieur comme notre clim. Mais voilà, une peau déshydratée et une peau sèche ont quasiment les mêmes « symptômes » et ce qui parfois peut brouiller les pistes et compliquer les choses.

Donc si vous avez compris, votre type de peau est une caractéristique propre à votre peau (que vous aurez tout le temps).

Les types de peau

La peau grasse

Je crois que les peaux grasses sont les plus faciles à identifier. C’est dans cette catégorie que je me trouve. Généralement, les personnes qui ont la peau grasse le savent car il est difficile de ne pas prêter attention aux pores larges. C’est une peau qui produit beaucoup de sébum sur tout le visage et qui est souvent brillante. Le grain de peau est épais et la peau résistante. Mais il n’y a pas que des désavantages à la peau grasse, il faut voir le bon côté des choses, c’est une peau qui a tendance à vieillir moins vite.

La peau sèche

Elle est constamment tiraillée et inconfortable. Elle produit peu de sébum. Eté comme hiver, elle apprécie les crèmes riches. Contrairement à la peau grasse, elle ne brille pas du tout et présente un grain de peau plus fin.

La peau mixte

C’est un hybride: grasse sur la zone T (du front au menton en passant par le nez) et sèches au niveau des joues. C’est le type de peau de la plupart des françaises. La présence de deux types différents sur un même visage peut sembler compliqué à traiter mais la peau mixte s’approche tout de même plus de la peau grasse que de la peau sèche.

La peau normale

Pour certains, il n’existe que les 3 catégories citées plus haut. Pourtant, la peau « normale » existe bien. C’est une peau qui est bien en tout temps et qui ne nécessite aucun soin en particulier.

Des exemple d’états passagers de la peau

La peau déshydratée

Qu’elle que soit votre type de peau, il se peut qu’à un moment de votre vie, celle-ci soit déshydratée. Que ce soit à cause de la climatisation, un manque d’hydratation interne, etc.  Généralement, lorsque le facteur déclencheur disparait, la peau retrouve son état habituel.

La peau réactive ou sensible

Il se peut que lorsque vous utilisiez un produit inadapté par exemple, que votre peau réagisse. Elle en est fragilisée et peut même être douloureuse, tiraillée ou rouge.

Quand est-il des peaux sujettes à l’acné, la rosacée, l’eczéma, le psoriasis ou la couperose?

Ils sont  considérés comme des maladies de peaux et non comme des types de peau. Avoir des boutons ne veut pas forcément dire que vous avez une peau grasse.

Maintenant que vous avez identifié votre type de peau, vous allez pouvoir choisir les soins qui lui correspondent.
Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux!

Leave a Reply

Your email address will not be published.